Jardinage

Zone d'arbre aux fruits 8b

Zone d'arbre aux fruits 8b


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Il peut être difficile de trouver le bon arbre pour le bon endroit lorsque vous avez un petit espace pour travailler. Il y a beaucoup de petits arbres destinés aux petits espaces. Mais avant de planter, décidez à quel but vous voulez que votre arbre serve: plantez-vous pour la beauté? Déterminer ce que vous voulez que votre arbre fasse vous aidera à réduire votre sélection d'arbres.

Teneur:
  • Considérations pour faire pousser des fruits d'arbre dans la cour arrière
  • Fruits croissants
  • Arbres fruitiers pour la résistance à froid Zone 8 (température minimale moyenne de 10 ° F / -12 ° C)
  • 8 arbres fruitiers nains pour les rendements élevés dans les petits jardins
  • 8 étapes du succès du jardin dans la zone 8b
  • Is コバルト 正宗 ドリル DIY 工具 電動 工具 通販 11.8mm (5 本) 品番 : COD-11.8 の 通販 は - 工具 ランド | 商品 ロット :: 407522193
  • Fruits, ombre et arbres en bordure de rue avec des systèmes racinaires non invasifs
  • Meilleurs arbres fruitiers à cultiver en Floride
Regardez la vidéo associée: #PolyCultures et #Guilds Zone 8 #foodforest Exemples chez Locklairs

Considérations pour faire pousser des fruits d'arbre dans la cour arrière

Les arbres de fruits et de noix sont un ajout amusant et gratifiant aux paysages de l'arrière-cour à travers le Nouveau-Mexique. Ils ont de belles fleurs, des feuilles et des fruits; fournir une teinte de refroidissement indispensable; Servir d'habitat et de nourriture pour les oiseaux et autres animaux sauvages; Et, surtout, produire des plats sains et délicieux.

Les gelées de la fin du printemps se produisent fréquemment dans toutes les régions de l'État, blessant les fleurs et les jeunes fruits des premières espèces à fleurs.

Au nord et à haute altitude, les températures hivernales minimales limitent les espèces qui peuvent être plantées avec succès. Une faible humidité relative et des vents de séchage peuvent desserrer les plantes. L'espérance de vie de nombreux arbres peut être limitée par une exposition à une forte intensité du soleil. Les sols du Nouveau-Mexique, en général, sont alcalins, entraînant souvent des carences en éléments minéraux.

Le sol et l'eau d'irrigation peuvent être riches en sels solubles. La discussion suivante couvre certains problèmes susceptibles d'être rencontrés avec diverses espèces, des zones d'adaptation et un certain nombre de variétés recommandées. Notre objectif est d'équiper les verchardists de l'arrière-cour au Nouveau-Mexique avec les connaissances dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti de leur plaisir et de leurs arbres de fruits et de noix. Les arbres d'abricot sont adaptés aux sols alcalins, et généralement les carences des éléments minéraux ne sont pas un problème.

Les arbres ont une durée de vie relativement longue. Ils ont des feuilles attrayantes et sont utiles comme de petits arbres d'ombrage. Les abricots fleurissent après les amandes mais assez tôt pour être blessés fréquemment par les gelées de la fin du printemps. Les jeunes fruits semblent être plus sensibles aux blessures au gel que les amandes, les prunes ou les pêches. Des cultures complètes se produisent dans les zones sud d'environ un sur cinq ans et moins fréquemment dans les zones plus froides.

Les jardiniers à domicile dans le nord du Nouveau-Mexique peuvent considérer les abricots comme des arbres d'ombrage qui ne produisent que des fruits à l'occasion. La plantation dans une zone protégée augmentera les chances de produire des fruits. Les fruits fixés pour la plupart des cultivars bénéficient, mais ne nécessitent pas, un polliniseur. Les prunes japonaises fleurissent à peu près au même moment que les abricots, mais les jeunes fruits sont un peu plus tolérants au froid et la production est plus fiable dans les zones sud de l'État. Il est difficile d'obtenir une récolte de prunes japonaises dans le nord du Nouveau-Mexique.

La plupart des variétés ont besoin de pollinisation croisée Deux variétés différentes doivent être plantées. Les autres variétés tolérantes sont «Santa Rosa» et «Satsuma». Deux hybrides fiables sont «or» et «sepa». Les prunes japonaises sont de courte durée et fréquemment déficientes en fer chlorotique au Nouveau-Mexique en raison du pH du sol élevé.

Ils sont recommandés pour le nord du Nouveau-Mexique et des élévations élevées. Les variétés recommandées sont «Early Blue», «Castleton» et «Stanley». En général, leur performance a été médiocre dans le sud du Nouveau-Mexique. Les Pluots, les plumcots, les apriplums et les apriums sont tous des hybrides d'abricots et de prunes.

Les apriums et les apriplums ont plus le goût des abricots, tandis que les pluots et les plumcots ont le goût des prunes. Ils ont tous une douceur intense. Les pêches sont de courte durée dans tous les domaines du Nouveau-Mexique, avec une durée de vie moyenne de 10 à 15 ans. L'élagage annuel pour promouvoir les arbres compacts protège les branches principales contre les brûlures. La carence en fer peut être un problème, en particulier sur les sols sablonneux. Les pêches fleurissent environ deux semaines avant les pommes. Des cultures complètes devraient être attendues une fois tous les trois à cinq ans.

Sur la base d'un essai varié à Alcalde, NM, «Sureprince», «Challenger» et «Saturn» ont été les plus tôt à fleurir, tandis que «China Pearl», «Encore», «Intrepid» et «Risingstar» étaient les Bloors tardifs parmi les 20 variétés testées.

Les cerisiers doux et aigres sont de courte durée et fonctionnent mal dans les zones chaudes du sud.Ils ne sont recommandés que pour des zones plus fraîches du nord du Nouveau-Mexique ou des zones à haute altitude dans le sud du Nouveau-Mexique. Cependant, les cerises douces fleurissent tôt et sont vulnérables aux gelées tardives. Les cerises aigres Figure 3 fleurissent plus tard et ont une période de floraison plus longue que les cerises douces.

Les cerises aigres sont moins vulnérables aux gelées tardives et ont toujours une meilleure récolte que les cerises sucrées. Les pommes nécessitent de nombreuses pulvérisations planifiées pour contrôler les vers de codling et d'autres ravageurs. Les pommes ont également besoin d'un autre cultivar de pommes ou crabapple comme polliniseur.

Bien que les pommiers fleurissent plus tard que la plupart des espèces de fruits, les lésions de gel à la fin du printemps se produisent fréquemment dans toutes les régions sauf le sud du Nouveau-Mexique. La plupart des variétés commerciales sont adaptées à des altitudes plus élevées. Les arbres semidarf et nains commencent à produire des fruits à un âge plus jeune et sont plus faciles à gérer que les arbres standard. Parmi les nouvelles variétés, «Gala», la figure 4 est une variété fiable dans le nord du Nouveau-Mexique et «Honeycrisp» est une floraison tardive.

Tout comme les pommes, les poires ont également besoin de pollinisateurs et d'un programme de pulvérisation pour gérer les fruits verts. Les poires fleurissent après les pêches et avant les pommes. Ils sont adaptés à toutes les régions, mais la production est meilleure dans le sud du Nouveau-Mexique. Il n'y a pas eu d'essai formel de variété de poire au Nouveau-Mexique, mais les plantations dispersées ont indiqué que «Bartlett» a toujours des fruits même pendant les années avec de graves gelées tardives.

Les variétés de poire sur les porte-greffes naufragées sont recommandées sur des arbres standard. Les poires asiatiques réussissent également bien au Nouveau-Mexique. Bien qu'il n'y ait pas encore eu d'essai de cultivar formel pour les poires asiatiques, les variétés 'du 20e siècle' aka 'nijisseiki', 'hosui', 'kikusui', 'kosui', 'niitaka', 'shinko' ', `` shinseiki' ' Yakumo 'et «Yoinashi» ont tous été cultivés avec succès dans les arrière-cours du Nouveau-Mexique. Il existe trois principales espèces ou types de raisins qui pousseront au Nouveau-Mexique 5. Les variétés européennes de Californie ne sont pas entièrement durables d'hiver dans le nord du Nouveau-Mexique et ne devraient être plantées que dans les régions du sud, à moins que la protection hivernale ne soit donnée.

Les variétés américaines sont tolérantes au froid, mais certaines, comme «Concord», deviennent chlorotiques dans le sol alcalin. Les hybrides français et les hybrides américains font mieux dans le nord du Nouveau-Mexique.

Les kakis ne sont pas un arbre fruitier très populaire au Nouveau-Mexique. Cependant, les kakis peuvent être un ajout attrayant au verger de la maison; Ils ont de grandes feuilles vert foncé tout au long de l'été et sont particulièrement frappantes à la fin de l'automne lorsque les grands fruits accrochés aux arbres ressemblent presque à des ornements de boule de Noël orange vif.

La croissance des kakis peut être particulièrement agréable car les maladies et les parasites de kakis ne sont pas une préoccupation majeure au Nouveau-Mexique. Le fruit de certaines variétés de kaki reste extrêmement astringent et non comestible à moins d'être correctement mûri.

Les fruits de ces variétés astringents semblent complètement mûrs sur l'arbre, mais après leur récolte, ils doivent être stockés pendant plusieurs semaines à température ambiante jusqu'à ce qu'ils ramollissent et perdent leur astringence.

Bien que la plupart des gens conviennent que la saveur sucrée des kakis est exquise, certains n'aiment pas la texture de la gelée ou de la crème pâtissière de fruits entièrement mûrs de variétés astringentes. Le fruit d'autres variétés appelées «variétés non astrantentes» perdent leur astringence alors qu'ils mûrissent sur l'arbre et peuvent être consommés croustillantes immédiatement après la récolte. Les fruits des variétés de kakis astringents sont généralement utilisés pour la cuisson et la cuisson, tandis que celui des variétés non astrantent est le plus souvent consommé fraîche.

Les kakis orientaux ou kaki, originaires en Chine, en Corée et au Japon, sont les kakis les plus courants dans les vergers d'origine du sud du Nouveau-Mexique. À moins que plantées dans une zone particulièrement bien protégée, les variétés de kakis orientales les plus populaires, telles que «Hachiyea» astringent, «Eureka» astringent, «fuyu» non astrante et «Jiro» non astrante sont limitées aux zones les plus chaleureuses du Nouveau-Mexique, et même là, ces variétés seront blessées par des gels de mi-hiver ou des gelées de printemps dans certaines années.

Pour ceux qui souhaitent planter dans des parties plus fraîches du Nouveau-Mexique, certaines variétés de kakis orientales qui ont été notées pour avoir une rusticité froide exceptionnelle sont une «grande murale», un «sheng» et un «Saijo» toutes les variétés astringentes. Les variétés des espèces de kakis américaines dont la gamme indigène comprend les États du sud-est et du moyen-atlantique, tels que «Meader» et des hybrides orientaux américains tels que «Rosseyanka», peuvent être beaucoup plus riches que les kakis et orientaux et sont le meilleur choix pour zones du Nouveau-Mexique avec des hivers plus froids et des étés plus courts.

Les variétés de kaki oriental sont généralement capables de produire des fruits sans pollinisation croisée. En fait, la pollinisation croisée est considérée comme indésirable par certains verchardists car il se traduit par des fruits de semence, qui, selon la variété, peuvent développer une chair de couleur chocolat sombre.Certaines variétés de kakis américaines sont auto-fruites et ne nécessitent aucune pollinisation croisée, tandis que d'autres nécessitent une plantation d'une deuxième variété de pollinisation afin de faire des fruits.

Les figues sont un bel ajout aux vergers d'arrière-cour du Sud et du centre du centre du Mexique. Leurs grandes feuilles donnent des chantiers une apparence tropicale luxuriante, et les fruits sucrés sont merveilleux pour manger frais, séchage, cuirs de fruits, cuisson, confitures et mise en conserve. Les figues peuvent produire deux cultures fruitières par an: la culture "Breba" au printemps et la culture "principale" en été. Il y a peu de problèmes de ravageurs ou de maladies pour les Fig au Nouveau-Mexique. La principale limitation des Fig est de faibles températures hivernales ou printanier qui peuvent parfois tuer partiellement ou complètement les auvents des figues, même dans le sud du Nouveau-Mexique.

Si les racines n'ont pas été tuées pendant l'hiver, les figues qui ont connu des températures de congélation repoussent généralement vigoureusement et peuvent même produire des fruits principaux au cours de la première année de repousse.

Les figues sont cultivées sur leurs propres racines non greffées sur un porte-greffe, de sorte que la variété reste vraie même après que l'arbre reprend de la racine. Dans le centre du Nouveau-Mexique, les arbres extérieurs doivent être plantés dans une zone protégée et paillés ou bâbris pour minimiser les dommages au gel.

Pour les producteurs d'arrière-cour dans les zones plus froides de l'État, les figues peuvent être cultivées dans de grands conteneurs portables et se déplacent à l'intérieur pendant l'hiver. En général, les variétés de figues d'arrière-cour ne nécessitent pas de pollinisation croisée pour produire des fruits, mais il existe certaines variétés, telles que «Calimyrna», qui nécessitent la présence d'un polliniseur à proximité appelé «caprifig», qui ne produit pas de fruits comestibles et de figue spécialisée Les pollinisateurs de guêpe pour faire des fruits.

Les pacanes ont été présentées pour la première fois au Nouveau-Mexique à la fin de l'art. Les pacanes sont sensibles aux infestations des pucerons et à certaines carences en nutriments au Nouveau-Mexique, mais elles restent un arbre arrière extrêmement populaire dans les zones à faible altitude dans la moitié sud de l'État.

À maturité, les pacanes sont l'une des plus grandes espèces d'arbres plantées dans les vergers du Nouveau-Mexique, atteignant parfois 80 pieds de hauteur. Les noix de pacanes figurent 6 sont surtout connues comme l'ingrédient central des tartes aux pacanes, mais ils peuvent également être utilisés comme ingrédient sain dans les pains, les salades, les céréales et de nombreuses autres recettes.

Parmi ceux-ci, «Western» est le meilleur adapté aux sols et au climat du Nouveau-Mexique. Cependant, les arbres «burkett» sont très sensibles aux infestations de pucerons. Dans le centre du Nouveau-Mexique, où la saison de croissance est trop courte pour mûrir les noix «occidentales» ou «burkett», des variétés de maturation précoces comme «Pawnee» sont recommandées. Les pacanes sont regroupées en variétés de type I et de type II en fonction du calendrier de la réceptivité du pollen et du pollen des fleurs.

Les vergers produisent mieux si au moins une variété de chaque type de pollinisation est incluse dans la plantation. Les pistaches sont originaires des déserts de l'Asie du Sud-Ouest et sont donc bien adaptés pour survivre au sud des étés chauds et secs du sud du Nouveau-Mexique et des sols alcalins. En dépit d'être un désert, les pistaches ne produisent bien que si elles sont arrosées régulièrement. De temps en temps, les noix de pacanes dans le sud du Nouveau-Mexique sont blessées au début de l'automne avant la maturation terminée, mais cela est peu probable pour les pistaches car les noix mûrissent en septembre figure 7.

Les pistaches sont sensibles à un certain nombre de maladies foliaires et transmises par le sol, dont la plupart sont exacerbées par des périodes de précipitations excessives ou des sols excessivement humides. Une maladie transmise par le sol - la pourriture des racines de la coton - tue un pistache et n'est pas nécessairement associée à un excès d'humidité. Il n'y a actuellement aucun moyen efficace de prévenir ou de gérer la pourriture des racines de coton, il est donc prudent d'éviter de planter des pistaches dans des sites connus pour être infestés de ce champignon.


Fruits croissants

Sortir dans votre jardin et manger une pomme hors de l'arbre est un plaisir simple et délicieux que tout le monde ne peut pas apprécier. Si vous voulez en faire l'expérience par vous-même, vous devez trouver le bon arbre fruitier pour votre zone de croissance. Certaines variétés d'arbres fruitiers sont plus résistantes que d'autres, étant capables de gérer les températures bien dans les négatifs. D'autres arbres, comme les agrumes, ont besoin d'un climat subtropical ou plus chaud pour faire pousser des fruits. La clé du succès est de choisir le bon arbre fruitier pour votre zone de croissance. Ce guide vous aidera à faire le bon choix afin que vous puissiez grignoter une gâterie sucrée en un rien de temps. Avant d'acheter un arbre fruitier, assurez-vous de comprendre votre zone de rusticité.

Un guide de plantation de compagnie est presque une nécessité pour les jardiniers lorsqu'il y a tellement de types de fruits et légumes. Un compagnon.

Arbres fruitiers pour la résistance à froid Zone 8 (température minimale moyenne de 10 ° F / -12 ° C)

Ce qui suit est une liste de variétés et de leurs descriptions, y compris des notes sur la rusticité du froid. Cette plante est plus cultivée pour son apparence que pour sa modification des fruits. Le fruit comestible est petit et orange, environ un pouce de diamètre, et ressemble à une petite mandarine.Ils ont un large éventail de saveurs, mais sont toujours délicieux. Tous sont faciles à peler, beaucoup sont sans pépins. Certaines mandarines sont vaguement appelées mandarines, un nom donné aux mandarines orange rougeâtre comme Dancy pour les commercialiser. Pour nos fins, il existe deux types, les mandarines communes comme la clementine et le dancy, et les satsumas, les meilleurs agrumes pour notre région. Les mandarins ne tiennent pas bien les arbres et doivent être cueillis à maturité. Les satsumas sont considérés comme le rustique le plus froid des agrumes consommés. Fruits sans pépins, juteux et époustouflants.

8 arbres fruitiers nains pour les rendements élevés dans les petits jardins

Les arbres poussent dans des sols normaux à sablonneux et sont robustes à des degrés F. Étant donné les bonnes conditions de croissance et les soins, les arbres, qui sont élevés des nectarines ainsi que des pêches, peuvent supporter 50 livres ou plus de fruits chaque année. Ils poussent de 10 à 12 pieds de haut et sont auto-pollinisateurs. Photo de: Gracieuseté de Park Seed, Parkseed. Ils produiront de délicieux fruits juteux pendant de nombreuses années si vous leur donnez un soin et une attention réguliers.

Les jardiniers intelligents mettent en œuvre ces considérations pour développer avec succès les fruits d'arbres d'arrière-cour.

8 étapes du succès du jardin dans la zone 8b

De nombreux types de fruits peuvent être cultivés avec succès dans le Florida Home Garden, y compris des fruits tempérés dans la partie nord de l'État et des fruits tropicaux et subtropicaux dans la partie sud de l'État. La culture des fruits est un passe-temps intéressant et enrichissant qui fournit des fruits frais au sommet de sa maturité. Les plantes aux fruits sont également un ajout attrayant à de nombreux paysages. La sélection des espèces et des variétés est essentielle pour la production de fruits, car les plantes qui ne sont pas adaptées aux conditions locales ne parviendront généralement pas à la quantité de soins et d'attention qu'elles reçoivent. La météo est peut-être le facteur le plus important qui détermine où les cultures fruitières peuvent être cultivées. Les hivers peuvent être trop froids pour des fruits ou trop courts pour d'autres.

Is コバルト 正宗 ドリル DIY 工具 電動 工具 通販 11.8mm (5 本) 品番 : COD-11.8 の 通販 は - 工具 ランド | 商品 ロット :: 407522193

Apprenez quelles plantes prospèrent dans votre zone de rusticité avec notre nouvelle carte interactive! Les plantes sont donc répertoriées dans des zones qui ne sont pas plus froides que la température la plus basse qu'ils peuvent tolérer. La zone 8, qui est en outre décomposée en 8a et 8b, comprend les régions des États-Unis qui ont des températures basses de 10 à 20 degrés F. Les poiriers prospèrent dans un sol légèrement acide, vous devrez donc peut-être effectuer des tests de sol avant Planter votre poirier. Ils ont également besoin d'un soleil complet toute la journée et d'une taille prudente chaque année. Le poirier peut vivre et porter des fruits jusqu'à 75 ans, il vaut donc la peine de prêter une attention particulière à ses besoins.

Ce sont les arbres fruitiers, les baies de baies et les variétés de vigne fructueuses qui poussent dans la zone de rusticité des plantes de l'USDA 8. Zone USA 10B. Papayas (Carica papaya) Go.

Fruits, ombre et arbres en bordure de rue avec des systèmes racinaires non invasifs

Utilisez ces icônes pratiques pour partager cette page sur diverses plateformes de médias sociaux:. Inscrivez la navigation à bascule de connexion. Vues:, Réponses: 7 »Sautez à la fin.

Meilleurs arbres fruitiers à cultiver en Floride

Vidéo connexe: Un arbre fruitier indigène tropical que vous devez cultiver dans la zone 4-9 qui a le meilleur fruit incroyable

Pour plus de détails sur la culture de nombreux autres légumes et fruits, visitez notre récolte sur une page de collection de coup d'œil. Aucune plante ne donne des retours plus doux que les arbres fruitiers. Des pommes et des cerises à froid et des agrumes semi-tropicaux, les arbres fruitiers poussent dans presque tous les climats. La croissance des arbres fruitiers nécessite un engagement à élagage et à une surveillance étroite des ravageurs, et vous devez commencer par un type d'arbre fruitier connu pour bien pousser dans votre région.

Faire un don.

La résistance absolue par la zone climatique est extrêmement difficile à mesurer, car alors que deux plantes différentes peuvent succomber à des températures inférieures à 32F, l'une peut survivre bien dans les régions d'hiver où les températures baissent régulièrement entre F, tandis que l'autre peut diminuer et éventuellement mourir si les températures restent entre F pendant plus de quelques jours. Les plantes sont répertoriées par la zone USDA Cliquez pour plus d'informations, avec des minimums généraux de température hivernale. Notez également que ce sont des approximations générales et au sein de toute espèce, les plantes individuelles peuvent varier en rusticité. De plus, les microclimats locaux peuvent à la fois augmenter ou réduire pratiquement une zone climatique. Par exemple, Cocos nucifera, le cocotier, ne poussera généralement pas nulle part à l'extérieur dans l'État de Californie, mais dans quelques endroits abrité, les bâtiments de noix de coco peuvent être cultivés à l'extérieur.

Les arbres fruitiers poussent mieux dans une gamme optimale de températures et sont blessés par une chaleur excessive ou un froid. Les tolérances de chaleur et de froide varient considérablement entre les espèces d'arbres fruitières et la carte interactive de la zone de rusticité des plantes du ministère de l'Agriculture est utile pour aider le jardinier à domicile à sélectionner les fruits de la zone 8.


Voir la vidéo: Les arbres fruitiers et leurs fruits. (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Tojadal

    Dites-moi, avez-vous un flux RSS sur ce blog?

  2. Garry

    Vous n'êtes pas correcte. Je peux le prouver. Écrivez-moi en MP, on en parlera.

  3. Yozshulmaran

    Il y a quelque chose à ce sujet, et c'est une excellente idée. Je t'encourage.

  4. Caerleon

    Vous n'êtes pas correcte. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM.

  5. Nebar

    Le tout peut être

  6. Enkoodabaoo

    Assez bonne question

  7. Molan

    Bravo, il me semble, est une phrase remarquable



Écrire un message