Jardinage

Le chou marin : beau et bon à la fois


Le chou marin en résumé :

Nom latin : Crambe maritima
Nom commun : Chou marin, crambe maritima

Famille : Crucifères, Brassicacées
Type : Vivace

Port : En touffe
Hauteur : 30 à 70 cm
Densité de plantation : 4 à 6 pieds au m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type, frais

Floraison : Mai à juillet

Il doit son nom à ses feuilles vert grisâtre, lisses et pruinées qui ressemblent beaucoup à celles du chou. En début d’été, il se pare de jolies fleurs blanches parfumées.

Plantation du chou marin

Que ce soit dans un massif ou au potager, le crambe maritime a sa place dans votre jardin. A fortiori si ce dernier se trouve en bord de mer.

La nature du sol n’a pas d’incidence pour la croissance du crambe. Il tolère même la présence de sel. En revanche, pour s’épanouir, le crambe a besoin :

  • que la terre soit travaillée en profondeur (30 à 40 cm) ;
  • d’un apport de terreau ou de compost bien décomposé avant et après plantation par surfaçage ;
  • de soleil.

La plantation peut se faire par repiquage de pieds achetés dans le commerce, ou bien par semis. Dans ce cas, il faut opérer de mars à juin, en semant 2 à 3 graines tous les 60 cm. Au bout d’un mois environ, éclaircissez en sélectionnant les plants les plus vigoureux.

Entretien du chou marin

Le chou marin ou Crambe maritima est un végétal atypique à plus d’un titre. Il est à la fois ornemental et comestible, simple d’entretien et se plaît particulièrement en bord de mer.

Le crambe ne demande pas de soins particuliers :

  • en automne, rabattez le pied au niveau du sol ;
  • au printemps, apportez en surface un peu de compost ou de fumier bien décomposé pour éviter que le pied ne se déchausse ;
  • en cas de forte sécheresse, surveillez l’humidité du sol et arrosez si nécessaire.

Multiplication du chou marin :

Le crambe maritime se multiplie au printemps par bouturage des racines :

  • déterrez un pied mature (plus de 3 ans) ;
  • isolez les grosses racines ;
  • coupez‑les en tronçons d’une dizaine de centimètres ; l’important est qu’il y ait au moins 1 à 2 bourgeons présents ;
  • plantez‑les dans des pots et attendez la reprise avant le repiquage.

Récolte du Crambe maritima

Si vous souhaitez consommer du chou marin, il y a plusieurs choses à savoir :

  • Les premières récoltes ne se font qu’au bout de la troisième année de croissance.
  • Pour être consommables, les feuilles doivent être blanchies, c’est‑à‑dire ne pas voir la lumière du soleil (ou très peu). Pour cela, vous pouvez retourner un pot pour couvrir les pieds. Ôtez‑les 1 h par jour afin d’aérer la plante et éviter l’apparition de moisissures.
  • Vous pouvez cueillir les feuilles au bout de 3 à 5 semaines.

Conserver le chou marin :

Pour conserver votre récolte, placez‑la au réfrigérateur. La congélation est également possible, mais après blanchiment (cuisson partielle facilitant la conservation).

Maladies du Crambe maritima

Comme presque la majorité des Brassicacées, le crambe est sensible à la hernie du chou qui est une maladie cryptogamique causée par Plasmodiophora brassicae.
Les symptômes principaux sont :

  • le flétrissement et/ou rougissement des feuilles ;
  • la déformation des racines voire l’apparition de galles

Si un pied est touché, il doit être éliminé. De plus, pour limiter les risques de contagion, une rotation longue des cultures est nécessaire : attendez au moins 7 ans avant de replanter des Brassicacées au même endroit.

En ce qui concerne les ravageurs du chou marin, on retrouve :

  • les limaces et escargots;
  • la piéride du chou.

Conseil malin

Plante idéale pour orner le jardin ou la terrasse, le chou marin est aussi parfaitement comestible


Video: Nelly Grosjean: respirer la santé sous-titré, subtitled (Août 2021).